Arles 2018 : carrefour de l’image et des possibles

Raymond Depardon, Manhattan, New York, 1981. Avec l’aimable autorisation de Raymond Depardon/Magnum Photos.

Voilà bientôt un demi-siècle que les Rencontres d’Arles enchantent le monde de la photographie. Créées par Lucien Clergue en 1969, longtemps dirigées par François Hébel, c’est le rendez-vous incontournable de l’été pour les amoureux de l’image. Sam Stourzé son actuel directeur, nous promet un voyage à travers les époques, sidéral et sidérant. Parmi les expositions phares, 1968, quelle histoire !, confronte grâce à différentes sources, le vent de révolte qui gronde sur Paris et un vieux monde engoncé dans ses carcans.

Robert Frank, Bus-Stop, Detroit, 1955. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Collection Fotostiftung Schweiz.

Cette année coïncide aussi avec le soixantième anniversaire d’une bible pour les amoureux de la photographie contemporaine : Les américains du suisse Robert Frank, le festival revient avec America great again ! sur les roads trips d’autres étrangers qui ont sillonné les routes américaines sans succomber pour autant à la photogénie du continent.

Enfin, à l’heure du transhumanisme, une autre thématique devrait susciter l’attention interrogeant la révolution numérique, nos utopies écologiques comme notre spiritualité. Libérez un peu de temps et votre disque dur, puisque ce sont 35 expositions et des centaines d’images qui vous attendent.

Les Rencontres photographiques d’Arles 2018
Jusqu’au 23 septembre à Arles
www.rencontres-arles.com

Yannick Le Guillanton

Sur la route, découvrez d’autres festivals…

La Saison Photo de l’Epau (72) jusqu’au 4 novembre.
Festival La Gacilly Photo (56) jusqu’au 30 septembre.
Festival Photo-ArgentiK à Champtoceaux (49) jusqu’au 16 juillet.
L’été photographique de Lectoure (37) jusqu’au 23 septembre.
Portrait(s) Vichy (03) jusqu’au 9 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here