Goscinny : la french touch avant l’heure

Iznogoud Goscinny
Iznogoud menaçant la ville de Bagdad © IMAV Editions/Goscinny-Tabary

Scénariste et créateur à succès, René Goscinny a largement participé à donner au 9e art ses lettres de noblesse. À l’occasion du quarantième anniversaire de sa disparition, ce ne sont pas moins de deux grandes expositions qui lui rendent hommage : la première au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, la seconde à la Cinémathèque Française.

Goscinny et le cinéma
©2002 Pathe Production.Chez Wam © Etienne George

Astérix, Iznogoud et Le Petit Nicolas – pour ne citer qu’eux – ont bercé quelques générations et continuent de vivre éternellement leurs aventures dans un monde parallèle en Armorique, à Bagdad ou figé dans l’enfance et les manuels scolaires. Mais ces personnages fantastiques qui habitent nos bibliothèques, nos chevets et notre imaginaire, appartiennent aussi à un paysage très internationalisé, puisque l’œuvre de Goscinny est aujourd’hui traduite en cent cinquante langues, s’est écoulée à cinq cents millions d’exemplaires et compte une centaine d’adaptations cinématographiques…. Une successful french touch avant l’heure !

Du côté des expositions, le mahJ propose un parcours à la fois chronologique et thématique sur ce qui a construit l’homme pour passer “Au-delà du rire”. Au total, ce sont plus de 200 œuvres, des planches et scénarios originaux ainsi que des documents inédits que le musée dévoile au public. Rive gauche à la Cinémathèque, on découvrira à quel point Goscinny a su mettre au service de son œuvre sa culture de cinéphile et parodier les genres du péplum, du western, en passant par le burlesque, un amour de l’image animée qui le conduira à la création des studios Idéfix en 1974. L’occasion aussi d’assister à de nombreuses projections.

Ces deux expositions (jusqu’au 4 mars 2018) rendent aussi un hommage appuyé à Morris, Sempé, Tabary ou Uderzo, des complices qui ont participé à donner une âme à nos héros. Gageons que l’album sorti en octobre dernier “Astérix et la Transitalique”, signé par Ferri et Conrad, suivra le chemin vertueux de ses aînés.

Yannick Le Guillanton

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
71 rue du Temple 75003 Paris
Tél. 01 53 01 86 60
www.mahj.org

La Cinémathèque Française
51 rue de Bercy 75012 Paris
Tél. 01 71 19 33 33
www.cinematheque.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here