Jersey : un jardin sur la mer

Jersey
Profitant d'une esthétique naturelle heureuse, Jersey fait le délice des contemplatifs © iStock

Située à une trentaine de kilomètres des côtes du Cotentin, Jersey, la plus grande des îles anglo-normandes est une destination atypique. Dépaysant, séduisant, gourmand et hyperactif, ce territoire indépendant façonné par la mer et les épreuves de l’Histoire est à la fois hors du temps et pleinement ancré dans notre époque.

Jersey
Le Château Elizabeth sur l’île de Jersey

Depuis que les vols directs entre Jersey et la France ont été supprimés, se rendre à Jersey prend des allures d’expédition. Au départ de Paris, les compagnies qui desservent la destination proposent une escale par Londres ou Southampton, et depuis la France, seuls des ferries assurent la liaison au départ de Granville ou Saint-Malo. Comptez entre une heure vingt et une heure trente pour la traversée par mer calme. Il n’empêche, l’attractivité demeure. Véritable carte postale aux paysages multiples, anglaise (l’île dépend de la Couronne britannique) mais normande dans l’âme (ici la reine d’Angleterre Élisabeth II est vue d’abord comme la duchesse de Normandie), Jersey se distingue par sa forte personnalité. Profitant d’une esthétique naturelle heureuse avec sa côte rocheuse qui multiplie les panoramas artistiques, sa campagne verdoyante aux contours soignés et sa luminosité unique et changeante : Jersey fait le délice des contemplatifs. La main de l’homme n’y est pas pour rien puisque s’ajoutent au tableau une multitude de jardins aux plantations exotiques, de petites routes étroites, de belles demeures fières et so british, ici des châteaux, des manoirs ou de modestes cottages, ailleurs des phares ou des tours taillés dans la roche. La Bretagne, la Grande-Bretagne et la Normandie se conjuguent ici avec un vrai bonheur et l’impression de bien-être attrape le visiteur dès la première heure. On comprend le succès de cette destination rassurante et mystérieuse qui dès les beaux jours, ajoute à sa panoplie quelques plages et la pratique des sports nautiques. En voiture, à bicyclette et même en bus, Jersey la douce se laisse explorer avec facilité.

Une capitale financière

St. Helier, Jersey
Saint-Hélier, une capitale économique particulièrement active © AdobeStock

Mais Jersey n’attire pas que les touristes. Depuis quelques années, une nouvelle population a investi en nombre ce coin de paradis. On estime aujourd’hui à 12 000 personnes (sur une population d’un peu plus de 100 000 habitants), les résidents qui travaillent dans le monde de la finance et plus particulièrement dans le secteur bancaire : 50 banques internationales ayant désormais pignon sur rue à Jersey. Cela change la donne. Et cela se voit tandis que l’on se promène à Saint-Hélier, dynamique petite capitale de l’État. Principalement le soir, lorsqu’en levant les yeux on aperçoit les lumières allumées de bureaux dans les vieux immeubles qui font le décor du centre-ville. Et cela surprend, lorsque sur le coup des dix-huit heures, ces travailleurs quittent leur poste pour rejoindre, avant de rentrer sagement chez eux, soit la salle de sport, soit le pub.

JerseyDans la journée, les quatre vols quotidiens au départ de Londres remportent un grand succès. Affairés, connectés, élégants, ces voyageurs ou résidants de la finance se mélangent en toute discrétion à la population locale qui leur reproche parfois d’avoir fait exploser le prix de l’immobilier. Ce qui n’est pas faux puisqu’il faut compter près de 800 000 € pour décrocher une modeste maison. Mais ces actifs participent aussi au dynamisme de la capitale, Saint-Hélier, qui vit pleinement tout au long de l’année.

Saint-Hélier, la capitale carte postale

Jersey
Liberty Wharf, une galerie marchande tendance installée dans les anciens abattoirs… © iStock

Difficile de ne pas aimer Saint-Hélier, ville portuaire cosmopolite et terriblement vivante. D’abord pour l’élégance de ses rues pittoresques qui pour certaines ont conservé des noms français. Pour les façades colorées de ses maisons typiques si bien préservées, pour les commerces nombreux qui forcément attisent la curiosité d’un Français en goguette et pour l’atmosphère de sécurité totale qui y règne ; Le visiteur s’y sent tout de suite à son aise. Que voir ? Que faire ? Du lèche-vitrines bien évidemment ! En commençant par King Street, principale artère piétonne de la ville. Bijoutiers, enseignes typiquement britanniques et même produits gourmands (La Maison de Jersey). On y trouve également des grands magasins comme Voisins (fondé en 1937) ou le très chic de Gruchy. Et puis, en sillonnant le centre-ville, d’autres surprises comme le Beresford Market (halles spécialisées dans la vente de poissons et produits de la mer), des antiquaires (avec des trouvailles improbables évoquant les colonies et l’occupation allemande), des tatoueurs en nombre et, chose surprenante, des lieux de culte très différents les uns des autres à l’image de l’église méthodiste de Halkett Place. À ne pas manquer à deux pas du port : Liberty Wharf, une galerie marchande installée dans d’anciens abattoirs désormais peuplés de boutiques tendance.

Une île gourmande entre terre et mer

Jersey
Le ravissant port de Gorey © iStock

L’autre point fort de l’île, c’est assurément la gourmandise. Produits de la mer bien sûr -homard et huîtres en tête – mais pas seulement. Terre agricole, Jersey cultive un culte particulier pour ses vaches – Jersiaises – réputées pour la qualité de leur lait. Elles sont encore 3 000 aujourd’hui qui chaque jour passent à la traite. Il en résulte glaces, fromages, crème, beurre et yaourts qui font la fierté des éleveurs et le régal des gourmands. L’autre pépite locale, c’est la Royal Jersey, une variété de pomme de terre primeur cultivée sur l’île depuis 1880. Protégée par une appellation d’origine contrôlée, elle pousse à Jersey – et pas ailleurs – sur des sols fertilisés avec des algues puis récoltée à la main de fin mars à mi-juillet. Ces atouts naturels, plus des touristes en nombre et une population fortunée (ce n’est pas le cas de tous les habitants malheureusement mais ici les riches sont très riches) font que l’île a pu développer enfin un portefeuille de bonnes tables et de bons commerces de bouche qui la distingue vraiment. Avec une particularité qui nous parle : des cartes de vins riches d’appellations impressionnantes dans des millésimes parfois rares – la cave du Longueville Manor à St Saviour est un musée ! – et des prix qui somme toute restent relativement raisonnables. Mais c’est bien l’exception ici où le coût de la vie est nettement plus élevé qu’en France…

Bruno Lecoq

ISLAND GUIDE

Que faire ?
Les activités ne manquent pas et il vous faudra choisir en fonction de la durée de votre séjour et de votre moyen de locomotion. Si c’est le côté découverte qui vous inspire, on ne saurait trop vous conseiller de programmer votre escapade en vous connectant au site www.jersey.fr qui répertorie tous les loisirs disponibles. Au hasard des 550 kilomètres de routes que compte Jersey, vous pourrez opter pour différentes thématiques : les merveilles de l’île (dont Elizabeth Castle, l’Eric Young Orchid Foundation…) ou encore une visite du nord au sud et d’est en ouest. À vous les points de vue sur les baies et le large, la découverte de petits villages (le port de Gorey par exemple) ou de curiosités comme le Jersey War Tunnels témoignant de la violence de l’occupation allemande durant cinq années. Pour les loisirs familiaux enfin, outre ses plages, Jersey compte un zoo et trois parcs d’activités en plein air : aMazin! Adventure Park, Tamba Park et Creepy Valley Adventure Centre. À visiter enfin, le Jersey Museum à Saint-Hélier.

Où dormir ?

The Club Hotel & Spa
piscine club spa jersey
Situé à cinq minutes à pied du centre-ville et disposant de quelques places de parking, cet hôtel contemporain offre un excellent compromis. Chambres et suites à la déco contemporaine, de standing supérieur avec balcon, literie king-size en duvet et équipement complet. Spa haut de gamme avec cabines, piscines intérieure et extérieure. Accueil et service excellents et Bohemia, la table étoilée.
Green Street, St Helier – Tél. +44 1534 876500 – theclubjersey.com

Longueville Manor
Longueville Manor
Affilié Relais & Châteaux, ce manoir de charme est d’une rare élégance. Lové dans un parc de sept hectares avec piscine et potager, c’est l’adresse résolument glamour de l’île : décoration parfaite pour les chambres et suites et respect profond pour la cave, riche de quelques références rarissimes.
Longueville Rd, St Saviour – Tél. +44 1534 725501 – longuevillemanor.com

The Royal Yacht
Fort bien situé face au port, cet hôtel de bon standing propose différents restaurants et un bar avec terrasse particulièrement couru à l’heure de l’apéritif. L’établissement est également doté d’un spa.
Weighbridge, St Helier – Tél. +44 1534 720511 – theroyalyacht.com

Grand Jersey Hotel & Spa
Imposante bâtisse située face à la mer et à la sortie de Saint-Hélier, cet hôtel dispose d’un centre d’affaires très prisé avec salle de cinéma et de nombreux salons. On y trouve également piscine, salle de fitness, un spa et de nombreux points de restauration dont un bar avec vue sur la mer où l’afternoon tea (avec ou sans champagne) est traité dans les règles de l’art !
Esplanade, St Helier – Tél. 44 1534 722301 – grand-jersey-spa.hotel-rn.com

Où se restaurer ?

Hectors
C’est l’adresse de référence pour un fish & chips qui vous sera servi à toute heure. Déco simple et authentique… comme la spécialité à accompagner de la bière locale. 1 Dumaresq St, St. Helier – Tél. +44 1534 722640

Quayside
Situé en étage du Liberty Wharf et offrant une vue imprenable sur le port de St Helier, ce restaurant élégant est régulièrement pris d’assaut par une clientèle d’habitués. Au menu : produits de la mer pleins de fraîcheur généreusement servis et bien traités. Vaste terrasse. Liberty Wharf, St Helier – Tél. +44 1534 877004

Green Island Restaurant
Donnant directement sur la plage, ce restaurant propose une cuisine fusion dans l’air du temps et une très belle sélection d’huîtres qui séduira les amateurs. Green Island, St Clement – Tél. +44 1534 857787

Banjo
Cette grande salle de brasserie au plafond mouluré ne manque pas de charme et l’hôtel qui l’accueille – belle façade – non plus. La cuisine donne le change avec une carte passe partout qui remplit son contrat sur un registre traditionnel et généreux, à prix sages pour Jersey. 8 Beresford St, St Helier – Tél. +44 1534 850890

Bohemia
BOHEMIA JERSEY
Une des meilleures tables de l’île assurément, avec bar animé et salle à manger cosy et intimiste qui profite d’un personnel stylé et efficace. La carte convainc sans difficulté avec des plats joliment travaillés : des amuse-bouche – épaule de porc fumée et purée de granny-smith ; tartare de maquereau avec espuma de raifort et concombre ; crevette grise, purée de panais et pistache, beurre noisette – aux “choses sérieuses” : œuf de poule Bantam cuit à 63°, céleri, jambon ibérique et truffe noir, veau hyper tendre, purée de topinambour avec café, sauce madère et thym et des desserts remarquables. On peut d’ailleurs les citer : mousse de riz au lait avec mangue et combava, parfait popcorn, caramel, nougatine et sorbet au citron vert. Carte des vins intéressante. Une valeur sûre très maîtrisée et créative. À partir de 65 livres avec le classic dinner menu que nous avons testé. Green St, St Helier – Tél. +44 01534 880588 – bohemiajersey.com

Ormer/Samphire

Jersey
Ormer, côté salle…

C’est l’adresse dont on parle à St Helier. D’abord parce que le chef vient de changer et qu’il tient d’ores et déjà parfaitement le rang de cette table étoilée (Lee Smith était déjà dans les murs), ensuite parce l’enseigne change : Ormer devient Samphire. À table, dans l’élégant décor au style néo-rétro, c’est la (très) bonne surprise. À commencer par l’accueil et le service exemplaires (et parfaitement francophone), pour suivre par la qualité de chacun des plats. Citons de mémoire une habile composition autour du crabe avec arachide, pain d’épices, pomme, poire et huile d’aneth, une joue de porc laquée avec purée de céleri rave et persil, un pigeon et purée de câpres, lentilles et sauce foie gras et un dessert de haute volée où la rhubarbe et panna cotta jouaient les feux d’artifice. Beaux produits, belles techniques, inspiration maîtrisée : on est forcément sous le charme. Très belle sélection de vins.

Jersey
Ormer, côté équipe…

À signaler, l’adresse a ouvert à l’étage un bar “speakeasy” baptisé The Don. Dans l’esprit londonien avec entrée “secrète”, il permet de terminer la soirée entre amis autour d’un dernier verre. Mais ce n’est pas tout, la maison inaugure ces jours-ci une petite brasserie : Le Street. Carte à partir de 70 £ en soirée. Menu dégustation à 80 £. 7-11 Don Street, St Helier – Tél. +44 1534 725100 – ormerjersey.com

The Fresh Fish Co

Jersey
Vicky Boarder dans le temple de la gastronomie jersiaise : The Fresh Fish Co

Ce n’est pas un restaurant mais une ancienne cabane convertie en temple de la gastronomie jersiaise. Les gourmets y font la queue si besoin pour y trouver le meilleur de la mer (pêché par la famille qui tient cette boutique), des légumes et fruits de Jersey et quelques produits d’épicerie fine portant la marque Genuine Jersey : miel épatant, gelée de cidre et menthe, crème au caramel beurre salé, beurre de curry, sauces épicées…  La qualité est bel et bien au rendez-vous. Pour plus d’explications, ne pas hésiter à demander Vicky Boarder : elle se chargera de vous conseiller dans l’élaboration de vos plateaux que la maison livre à domicile. 5 Victoria Pier, St Helier – Tél. +44 1534 736799

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here