Lasserre ou l’élégance parisienne

Lasserre

Adresse mythique ? Sans aucun doute. Lasserre perpétue avec brio le principe même de l’élégance parisienne avec son décor hors norme et un service en salle des plus remarquables.

LasserreS’il est une institution que tout gourmet se doit de visiter au moins une fois dans sa vie, c’est bien Lasserre ; vénérable maison de l’avenue Franklin Roosevelt (Paris 8e) créée en 1942. Tout simplement, pour le véritable enchantement que procure l’endroit. Il y a d’abord cette salle à manger située en étage avec ses tables merveilleusement dressées, son harmonie parfaite et son plafond peint qui participe à la légende en s’ouvrant tel un rideau de scène sur le ciel de Paris. Lustres, balustres, colonnes, bouquets d’orchidées blanches ou pots aux roses rouges, gibier d’eau en métal argenté : la partition est certes classique et théâtrale, mais elle fonctionne à merveille. Elle fonctionne d’autant mieux que le ballet des serveurs en habits qui l’anime, ajoute à la qualité de la pièce qui se joue devant vous avec une maîtrise totale du genre. Ces deux ingrédients – cadre et service – suffisent d’ailleurs à faire de Lasserre un endroit exceptionnel et unique.

Mais la remarque est injuste, car la cuisine qui est au cœur de cette célébration singulière ne démérite pas, loin s’en faut. Elle est même au diapason, avec une forme de grâce incontestable qui dès les amuse-bouche, vous attrape au vol autour d’un verre de Pouilly Fumé de chez Dagueneau et une brioche aux olives noires, une tartelette de tartare de bar et caviar, une autre à la poutargue et asperge verte. De quoi vous mettre en condition durant l’examen de la carte et des menus, et plus précisément du menu du déjeuner à 90 € qui est l’offre “attractive” des lieux. Concise et divisée entre propositions classiques et créatives, la carte amène autour des 210 € sans les vins, la première bouteille étant à 70 €.

Choisi à la carte au chapitre des classiques, le vol-au-vent “Grand Palais” n’était pas aussi classique que ça, au point d’en perdre sa silhouette rebondie et feuilletée et de s’inviter dans un fin étui de pâte avec ris de veau, homard et dés de foie gras : un pur bonheur d’équilibre. Plus traditionnel et choisi au menu, le jarret de veau cuit cinq heures (au malt je crois) et servi avec épeautre et légumes primeurs était peut-être moins étonnant dans sa conception mais tout aussi réussi dans son genre : goûteux et généreux. Des qualificatifs attribuables aux crêpes Suzette (36 €) flambées en salle avec un savoir-faire incontestable. Bref, on ne voit rien à redire au registre choisi par le chef Adrien Trouilloud qui a l’intelligence de respecter cette adresse où l’art de vivre à la française prend tout son sens.

Menus : 90 €, 190 € et 340 €. Carte : 210 € hors boissons.
Port de la veste obligatoire pour les hommes

Lasserre
17 av. Franklin Roosevelt
75008 Paris
Tél. 01 43 59 53 43
www.restaurant-lasserre.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here