Le plus grand musée d’art contemporain d’Afrique ouvre au Cap

Atrium Zeitz Mocaa au Cap
L'atrium du Zeitz MOCAA © Iwan Baan
Zeitz MOCAA le Cap
La structure monumentale de silo a grain qui abrite le Zeitz MOCAA

Zeitz MOCAA est incontestablement un projet ambitieux et audacieux. En effet, il aura fallu plus de quatre ans pour métamorphoser le silo à grain historique de V&A Waterfront au Cap en Afrique du Sud. Et ce qui était autrefois le plus grand bâtiment du pays est devenu le plus grand musée au monde dédié à l’art contemporain d’Afrique et à sa diaspora. Spectaculaire, le réaménagement architectural du site a été réalisé par Heatherwick Studio, basé en Londres, en collaboration avec des architectes sud-africains locaux et financé par V&A Waterfront pour un coût de 500 millions de rands sud-africains (soit 32 millions d’euros). La collection permanente du musée – collection Zeitz – est pour sa part un prêt à long terme fait au nouveau musée. Elle se découvre en partie sur le site Internet de ce nouvel espace culturel international qui compte bien s’ouvrir aux artistes du monde entier.

Zeitz Mocca Le Cap
Sculpture Garden

Six mille mètres carrés d’espaces d’exposition

Cet endroit exceptionnel à tous points de vue, compte 9 500 m2 d’espaces aménagés répartis sur neuf étages sculptés dans la structure monumentale de ce complexe historique de silo à grain. Les galeries et l’espace atrium en forme de cathédrale qui se trouvent au centre de Zeitz MOCAA ont été découpés dans la structure dense des quarante-deux tubes que comptait le silo. Le résultat est impressionnant. Le complexe comprend 6 000 m² d’espaces d’exposition dans 100 galeries, un jardin de sculptures sur le rooftop, des espaces de stockage et de conservation à la pointe, une librairie, un restaurant, un bar et diverses salles de lecture. Zeitz MOCAAC’est d’ores et déjà un nouveau point d’attraction pour cette destination mythique, et une formidable reconnaissance pour les créateurs d’un continent qui a tant à nous montrer.

www.zeitzmocaa.museum

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here