Nikos Aliagas : une superbe exposition sur le toit de la Grande Arche

Crédit Nikos Aliagas 2Baptisée “L’Épreuve du temps – Instants photographiques”, cette nouvelle exposition de Nikos Aliagas confirme s’il en était besoin, que la photo est beaucoup plus qu’une simple passion pratiquée avec grâce, pour celui que le grand public connaît avant tout comme un animateur à succès, sur TF1 et Europe 1.

C’est en effet une œuvre véritable qui se dévoile dans cet espace L'Epreuve du Tempsassez inattendu de 1200 m2, situé à 110 mètres de hauteur et offrant un panorama assez exceptionnel sur Paris et ses environs. L’espace est vaste et les photos de Nikos Aliagas – dont quelques très grands formats – l’habitent pleinement : en tout 100 photos sont à découvrir, déclinées en quatre formats, dont de nombreux inédits.

Une belle mise en scène

Epreuve du TempsL’événement vaut le détour, tant il dévoile à la fois une écriture – choix du sujet, maîtrise de la lumière, des contrastes – et une sensibilité profonde qui va très au-delà du périmètre attendu. Les clichés sont non seulement superbes, ils sont également joliment scénarisés ; au cœur de ces “instants photographiques”, une black box propose au visiteur de découvrir en vidéo l’origine et l’histoire de certains de ces instants volés, racontés par la voix du photographe. Portraits, paysages, moments de vie : “L’Épreuve du temps” se dessine en noir et blanc sous l’objectif de Nikos Aliagas qui capte à la fois l’émotion, le souffle de vie, une vibration et la fragilité du monde qui nous entoure.

Un livre publié aux éditions de La Martinière

Epreuve du Temps“L’Épreuve du temps*”, c’est aussi un livre que Nikos Aliagas publie aux éditions de La Martinière. Un livre rare qui permet d’emporter avec soi une vision du monde emplie d’humanité, à travers des mains, des visages où les années ont passé et creusé les sillons d’une vie, des moments de vie ou encore des paysages, que l’artiste choisit de sublimer par le contraste du noir et blanc.

Epreuve du TempsEn empathie avec les sujets qu’il photographie, proche des sensibilités artistiques de Salgado, Koudelka ou encore Artikos, Nikos Aliagas essaie de capter l’essence de chaque personne, le mystère de leur existence. Dans cet essai permanent de dessiner le temps à l’ombre et la lumière de son objectif, Nikos Aliagas n’a jamais oublié que chaque image remplace l’autre, comme une résistance face à l’indomptable lumière.

  • Le billet d’entrée donne accès au toit de la Grande Arche par les ascenseurs panoramiques et à l’exposition, de 10h à 19h. Dernière montée à 18h30. Tarif entre 7 € et 15 €.
  • 240 x 310, 240 pages 32 €
  • Renseignements : www.lagrandearche.fr
    Accès : M°1, T2 ou RER A, arrêt La Défense Grande Arche

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here