Le Salon des Beaux Arts revient le 7 décembre au Carrousel du Louvre

« La ville est pour moi une forte source d’inspiration. Son aspect tentaculaire, ses notions de réseaux et de connectivité, ses rapports d’échelles et d’évolution sont inscrits tel un ADN dans mes créations. La Cité est une entité à double visage, un lieu de tensions et de rapports de force mais aussi un incroyable vecteur d’énergie. » Thomas Dartigues

 

Historique à plus d’un titre, le Salon des Beaux Arts présentera son édition 2017 du 7 au 10 décembre dans les salles du Carrousel.

“Historique”, l’appellation est juste puisque le Salon des Beaux Arts a été fondé en 1861 par Théophile Gautier en rupture avec le Salon officiel de l’époque afin d’accueillir toutes les expressions artistiques et notamment celles qui n’étaient pas reconnues par l’omnipotente Académie des Beaux-Arts. Les peintres illustres qui profitèrent de cette ouverture furent nombreux : Delacroix, Corot, Daubigny, Cézanne, Manet et Degas en firent partie. Et même si aujourd’hui le “marché” a pris le pouvoir sur la norme étatique, la norme reste officielle et cette mission se poursuit. Et cela mérite d’être vu. Durant quatre jours, l’édition 2017 du Salon vous invite donc à découvrir près de 600 artistes internationaux : peintres, sculpteurs, photographes et graveurs présentés sur plus de 2 000 m2 sur une scénographie assurée par Bruno Moinard.


Trois artistes invités
Dans le cadre du Salon des Beaux Arts, la Société Nationale des Beaux Arts a choisi d’inviter trois artistes à intervenir et exposer dans le foyer des Salles du Carrousel. Le premier d’entre eux, Thomas Dartigues aka Decktwo, est un jeune artiste français internationalement reconnu pour ses fresques monumentales. Une profusion d’éléments figure dans ses peintures murales et dessins en noir et blanc. Toujours à la recherche de la dynamique et du mouvement, il aime secouer les notions d’échelle et de cadre pour créer un monde dans lequel nous pouvons nous immerger.

Il terminera en direct pendant les quatre jours du Salon des Beaux Arts les derniers mètres de son dessin de 10 mètres commencé 10 jours auparavant sur le thème de Paris. Shun Kawakami présentera de son côté des œuvres sur papier. Né à Tokyo en 1977, Shun Kawakami est un artiste polyvalent impliqué dans de nombreux projets créatifs tels que le design, l’image, la vidéo, l’installation, l’art interactif et les installations. Designer florale, Kuniko Ochiai présentera enfin des œuvres s’inscrivant dans une nouvelle tendance harmonisant les sensibilités japonaises et françaises. Elle a imaginé pour le Salon une installation aérienne en collaboration avec le céramiste Rizü Takahashi et l’artiste Echizen Washi mêlant ikebana et projection sur 6 mètres de l’œuvre de Tohaku Hasegawa (1539-1610) “Shorinzu Byobu”, peintre japonais de l’époque Azuchi-Momoyama.

Carrousel du Louvre : 99 rue de Rivoli 75001 Paris
Entrée libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here