Une table heureuse dans la Sarthe

Vincent Faucher Saint Jacques

Petit village rural de la Sarthe, Thorigné-sur-Dué est le berceau d’une auberge en devenir : l’hôtel Le Saint-Jacques. Une adresse à découvrir pour sa cuisine heureuse et inspirée signée Vincent Faucher.

resto saint jacques

Il a le port de tête de Paul Bocuse, une silhouette qui en impose et le regard franc : on imagine difficilement Vincent Faucher autrement qu’en chef de cuisine. Habité par sa passion, le jeune homme progresse à grands pas ; en quelques années son auberge à l’ancienne est devenue le repaire des gourmets de la région du Mans. Et franchement, ce retour sur investissement est mérité ! Même si le décor de la salle à manger blanche et rouge reste perfectible, on aurait tort de bouder son plaisir devant cette maison au rapport qualité-prix épatant. Pour 32 € en effet, la messe s’annonce gourmande (entrée, plat, fromage et dessert) autour d’une cuisine de saison valorisant – mais pas que – les plus beaux produits du terroir.

resto saint jacques

Des plats sans cesse renouvelés

Le programme du jour se découvre au mur sur une imposante ardoise où peuvent cohabiter un croustillant de pied de cochon aux escargots du Maine et un risotto de cèpes cuits en fricassée et crus agrémenté d’un jus de bœuf réduit, parmesan et bellota. Deux entrées parmi d’autres, généreuses, goûteuses, sans faux pli, qui témoignent d’une vraie maîtrise et d’une profonde connaissance des produits. Associer du porc et des escargots n’est pas une facilité.

Mais Faucher cherche sans cesse et il trouve, comme avec cette poularde affinée de la Cour d’Armoise, dont le suprême est servi contisé sur coffre, la cuisse croustillante et abats rehaussés par un jus de carcasse. Un très grand plat où rien n’est laissé au hasard, notamment la cuisson absolument remarquable des légumes qui l’accompagnent. Même émotion assurée avec le pigeon de Mesquer  “Élevage Anézo” proposé plus récemment en deux façons, le suprême rôti, les cuisses confites et abats en mini chou farci, jus de carcasse également. C’est à goûter dans cette maison du bonheur, quand bien même les desserts font à côté figures de seconds rôles. Le Saint-Jacques, comme on disait jadis, vaut le détour. Pour cette cuisine vérité qui jubile, pour le sourire de Karima Faucher en maîtresse de maison avisée et pour encourager encore et encore ce jeune chef qui perpétue à sa façon une tradition gastronomique “à la française” pleine de talent.

 

Logis Hôtel Le Saint-Jacques
Place du Monument

72160 Thorigné-sur-Dué
Tél. 02 43 89 95 50
http://hotel-sarthe.fr

Menu-carte : 25, 28 et 32 €
Menu Surprise Accord Mets et Vins : 65 €

Vincent et Karima Faucher qui perpétuent la gastronomie française avec beaucoup de talent

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here